formation continue

Erasmus ? Pas que pour les jeunes

Saviez-vous qu'il existe des possibilités de subvention suisses pour des projets de mobilité destinées aux organisations actives dans le domaine de la formation? La FSEA coopère avec la nouvelle agence nationale suisse MOVETIA pour promouvoir les échanges et la mobilité parmi les adultes travaillant dans la formation.

Depuis l’initiative « Contre l’immigration de masse » votée en 2014, la Suisse ne fait plus partie du programme Erasmus. Une solution transitoire a donc été trouvée avec la mise sur pied de la nouvelle agence nationale Movetia pour maintenir un réseau international. Quatre domaines régissent l'organisation de cette agence :

  • Enseignement obligatoire et formation des adultes
  • Enseignement secondaire 2, formation professionnelle et l'extra-scolaire (formation non- et informelle)
  • Enseignement tertiaire (HES et Uni)
  • Services (RH, Comptabilité)

Une stratégie commune entre la Confédération et les Cantons est en cours d'élaboration. Celle-ci entrera en vigueur dès 2018 et elle permettra de donner une impulsion nationale pour la mobilité et les échanges nationaux aussi bien qu'internationaux.

Actuellement, 26 millions de francs sont investis dans le domaine international (Erasmus+), contre seuls 400'000 francs pour le domaine national. Movetia, ainsi que la FSEA, souhaite remédier à cette situation en promouvant les échanges et la mobilité pour les organisations et entreprises suisses œuvrant dans la formation.

Vous êtes intéressé-e par une certaine pratique andragogique/pédagogique de l’étranger ou vous souhaitez partager vos connaissances/savoirs ou méthodes du domaine de la formation continue avec un ou des partenaires européens?

Découvrez dans la présentation la solution transitoire suisse. Celle-ci vous informera sur la procédure de candidature auprès de Movetia ainsi que des critères d'éligibilité, et sur comment trouver des partenaires.

Les projets de mobilité soutiennent la réalisation des stages d’observation (job shadowing), des formations continues (cours, conférences, séminaires) ou des missions d’enseignement en Europe pour le personnel des établissements de formation des adultes et contribuent aux objectifs politiques de la Confédération et des cantons en matière de formation.

Quels pays peuvent participer à un projet de mobilité? Les 28 Etats membres de l’UE, les Etats AELE (Islande, Liechtenstein, Norvège) ainsi que la Turquie et la République de Macédoine.

Movetia ainsi que la FSEA se tiennent à votre disposition pour toute question.